6 novembre 2014

1 Commentaire

Borderline

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité borderline – ou état limite – luttent au quotidien contre une hyperémotivité envahissante. Retour sur une maladie psy imprévisible, tant pour la personne atteinte que son entourage.

funanbule

 

Identifier le trouble Borderline

Mais qui sont vraiment les borderline ? Difficile de répondre tant ce trouble est multiple, comme en témoigne une psychonaute sur les forums : « ils sont des êtres humains, de chair, d’âme et d’émotions. Pour ma part, j’ai le sentiment d’être un élastique. Je tends vers la lumière, je me charge en tension, je me projette et je rencontre soit un mur, soit le vide. Je lutte pour ne pas me charger… »

La difficulté de gérer ses émotions est le leitmotiv de cette maladie psy, à mi-chemin entre névrose et psychose. Ses manifestations : l’hyperémotivité, des réactions excessives à la moindre contrariété. S’ajoutent à ces traits communs des symptômes caractéristiques sur lesquels se base le diagnostic médical de la maladie (au nombre de 5 ou plus chez chaque personne) :

- des sentiments chroniques de vide

- une difficulté à gérer la colère

- une capacité réduite à prévoir les conséquences de ses actes

- une perturbation de l’identité (remise en question de projets ou de sentiments certains, questionnement sur soi, difficultés à analyser son ressenti)

- une tendance à idéaliser puis à dévaloriser l’autre

- une instabilité dans les relations interpersonnelles (changements fréquents d’amis, de partenaire, de milieux professionnels, tendance à la manipulation, etc.)

- des efforts effrénés pour éviter les abandons (crainte excessive des ruptures, de l’éloignement)

- des symptômes dissociatifs et une idéation persécutoire (impression de sortir de son corps, d’être victime d’un complot)

- des comportements impulsifs, dangereux, d’auto-mutilation (crises de boulimie, tendance au jeu, consommation abusive d’alcool ou de drogues)

- des idées et des gestes suicidaires

L’état de personnalité limite est donc difficile à cerner, d’autant qu’il est souvent accompagné d’un autre trouble de la personnalité, à l’image de la dépendance affective.

 

http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Troubles-Maladies-psy/Articles-et-Dossiers/Borderline-des-cles-pour-comprendre

5 novembre 2014

1 Commentaire

Une fatalité…

Qu’importe, autonomie ou non

bac ou non, permis, emploi, logement ou non

couple ou non

espoirs ou non…

N’importe qu’elle perspectives d’avenir, rien ne changera ce qui fait partie de moi
qu’importe, mes perfs mes perforations, ma maladie rien n’enlevera jamais cela de moi.

Et tout cela au final ce n’est plus moi, ce n’est plus mon corps, ce n’est plus ma vie.

Que j’avance ou non, pour vivre j’ai besoin d’avoir mes perfs 13h la nuit bloquée avec mon pied à perf.

Alors à quel prix vivre?! sice n’est pour personne d’autre que soit même … mais je ne suis plus moi même.

envol-reve

Souvent durant la journée je te parle à toi, putin de syndrôme!

M’entend tu lorsque dans ma tête ce répète 1000 et 1 discours où je cris ma haine et ma tristesse dont tu en es la conséquence?!
Tu m’as enfermé dans une vie réglée par le médical de mes pansements abdominaux et une alimentation artificielle! Alors qu’a cette heure mon esprit ne demande que du repos… du répit… un envol.

4 novembre 2014

5 Commentaires

Le suicide assisté ? je suis pour!

Atteinte d’un cancer du cerveau, Britanny Maynard est morte samedi 1er novembre, à l’âge de 29 ans. La jeune femme a vécu ses derniers instants « dans sa chambre », dans « les bras de ses proches »« comme elle l’avait prévu », indique sa nécrologie. Car l’Américaine a choisi de mourir ce jour-là.

038248-530x493

« Brittany Maynard, parce qu’elle est jeune, pleine de vie, séduisante, récemment mariée, possède un chien et est très différente des personnes en principe concernées par cette question de maladie mortelle, va faire évoluer le débat. Désormais nous avons une jeune femme qui sensibilise sa génération à la question. »

comment réagissez vous par rapport au suicide?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/feed/

4 novembre 2014

0 Commentaire

Comment l’accepter.

J’avais tout pour réussir avec des projets pleins la tête… Aujourd’hui je ne suis que l’ombre de ce que j’étais… Des souvenirs, quelques heures où je me retrouve pour atterrir   brutalement sur mon quotidien… Lorsque que ma maladie c’est déclarée, j’ai perforé à des endroits multiples au niveau de l’intestin grêle et du colon. […]

Lire la suite...

4 novembre 2014

1 Commentaire

Ne pas hésiter !

Déjà 100 visites en même pas 24h ! Alors venez commenter, interpréter, comprendre et parler en laissant un petit commentaire! Je prend les remarques et les encouragements , si vous souhaiter aborder un sujet demander le moi!   

Lire la suite...

4 novembre 2014

0 Commentaire

Le rêve. … l’évasion.

Le rêve est un moyen d extérioriser ce que même l inconscient refoule. Lors de mon dernier endormissement … j’ai fais une rencontre . J’étais hospitalisée encore et loin de chez moi. Dans min service, cette fois ci , il y avait un jeune homme. Ni laid ni beau mais intriguant. A mon habitude, je […]

Lire la suite...

4 novembre 2014

0 Commentaire

De longues nuits…

La nuit… parsemée de douleurs et remplie de solitude. Les nuits sont longues… attendre le sommeil lorsque son corps corps est épuisé et attendre mentalement d être moins anxieuse pour pouvoir ne serai ce que fermer les yeux. … quand l’endormissement se fait, cest une bataille nouvelle contre son inconscient… Cauchemars à répétition,  sueurs froides, […]

Lire la suite...

3 novembre 2014

1 Commentaire

Extérioriser

Au début de ma maladie j’avais les cheveux long … puis les traitements et les interventions chirurgicales ont commencé à les fragiliser. J’ai commencé à les perdre de plus en plus. La première fois que j’ai craquée en me voyant devant une glace, j’ai attrapé une paire de ciseaux et j’ai coupé un bon 10 […]

Lire la suite...

3 novembre 2014

0 Commentaire

Le regard… quel est le vôtre?

Le regard sur la maladie fait ricochets des nombreuses idées reçues et de préjugés… Que dire lorsque l’on est trop maigres ,  que les  autres « normaux » pense de suite à de l’anorexie, une leucémie où le sida? A quand les symptômes seront de faux diagnostics par l’entourage? Quand serons nous jugés pour ce qu’on l’on […]

Lire la suite...
12

Boulimiejetaurais |
Eleanorasecret |
Rupture amoureuse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tribulationonirique
| Selmatoutsimplement59
| Littlecutielovesu